FALSTAFE



d’après Henri IV de Shakespeare

première publication Christian Bourgois, 1977
réédition P.O.L, 1989 dans le volume Théâtre
réédition P.O.L, 2008

 

FALSTAFE.

Ceci est un animal, son titre de femme est usurpé. Faites le taire monseigneur !

L’HOTESSE.

Quel animal ? Dis si tu oses !

FALSTAFE.

Lombric.

LE GRAND JUGE.

Et pourquoi un lombric Sir John ?

FALSTAFE.

Parce qu’elle n’a ni queue ni tête et qu’on ne sait pas par quel bout la prendre.

 


mises en scène

Falstafe, d’après Henri IV de Shakespeare, a été écrit pour le Théâtre National de Marseille où il a été créé le 24 février 1976, dans une mise en scène de Marcel Maréchal.

Falstafe, mise en scène de Claude Buchvald, Théâtre National de Chaillot, mars-avril 2008.

à propos de Falstafe

ATTOUN, Lucien, « Falstafe », Les Nouvelles littéraires, n°2573, 24 février-3 mars 1977, p. 29.

BORG, Dominique, « A propos du décor et des costumes de Falstafe », Approches (Journal du Nouveau Théâtre National de Marseille), n°1, février 1976.

BOURGEAT, François, « Falstafe, entretien avec Marcel Maréchal » Approches (Journal du Nouveau Théâtre National de Marseille), n°1, février 1976.

GONTARD, Denis, « Falstafe », Cahiers elisabéthains, n°10, octobre 1976, p. 103-105.

OLLIVIER, Eric, « Falstafe », Réalités, mars 1977, p.9.

SURGERS, Anne, « Marcel Maréchal : Falstafe est un rebelle », Les Nouvelles Littéraires, n°2571, 10-17 février 1977, p.12.