L’Opérette imaginaire, « L’Homme sang »