Lecture théâtrale en musique
Lumières du corps
Textes de Valère NOVARINA choisis par Pascal OMHOVHÈRE
Lecture par Pascal OMHOVÈRE
Musique Catherine Zimmer, claveciniste et Yves Grollemund, flûtiste


Mettre en regard un texte contemporain de Valère Novarina avec un instrument ancien tel que le clavecin pourrait paraitre une gageure au premier abord, mais l’éloignement temporaire ne fait que souligner la constance de la force de ces deux univers : si Jean Sébastien Bach et François Couperin nous invitent à entrer par leurs harmonies connues dans ce texte poétique sur le langage théâtral , c’est ensuite la force du texte qui va nous aider à apprivoiser l’univers disloqué du tango de Jukka Tiensu , ou entendre ce qui habite le silence d’un prélude de Tristan-Patrice Chalullau. Et si le texte contemporain fait parfois référence au théâtre de Molière, l’instrument ancien va révéler toutes ses couleurs dans la musique contemporaine, parfois aidé d’une flûte rencontrée au détour d’un jardin Japonais. La voix de Pascal Omhovère et le clavecin de Catherine Zimmer vont ainsi dialoguer, se questionner l’un l’autre et entrer en résonance durant ce voyage qui nous mènera jusqu’au souffle primordial.

Musée Fesch
Salle des Arcades
50-52 Rue Cardinal Fesch
20000 Ajaccio