Valère Novarina, le langage en scène


Textes réunis et présentés par Frédérik Detue et Olivier Dubouclez, Caen, Lettres modernes Minard, "Écritures contemporaines", n°11, 2009.

- « Avant-propos », Frédérik Detue et Olivier Dubouclez, p. 5-9.
- « Personne. À propos des personnages dans La Scène », Marco Baschera, p. 11-25.
- « Le Cercle et le carré (géométries de l’écriture et du plateau) », Céline Hersant, p.27-46.
- « Le Théâtre de la parole : remarques sur la "poésie" au théâtre chez Novarina à partir d’Artaud et de Vitrac », Elena Galtsova, p.47-64.
- « Poétique de la transgression, de Georges Bataille à Valère Novarina », Désirée Lorenz et Tatiana Weiser, p. 65-83.
- « Le Jardin de reconnaissance. Penser le théâtre de Valère Novarina », Katia Dmitrieva, p. 85-102.
- « Se désaliéner du réel : invitation à la (re)lecture de Vous qui habitez le temps », Didier Plassard, p. 103-118.
- « Dans le cabinet du néologue », Natalia Buntman, p. 119-137.
- « Nom de personne. L’écriture des noms propres chez Valère Novarina », Olivier Dubouclez, p. 139-179.
- « Le Théâtre de Valère Novarina ou la littérature en résistance », Frédérik Detue, p. 181-201.