Valère Novarina : une poétique théologique ?

Olivier Dubouclez, Evelyne Grossman, Denis Guénoun, Alison James (dir.)


Littérature, n° 176, décembre 2014.

- Denis Guénoun, "Avant-propos", p. 3-4.
- Olivier Dubouclez, Alison James, "Valère Novarina : une poétique théologique ? Introduction", p.5-10.
- Valère Novarina, « Une sphère infinie dont le centre est partout, la circonférence nulle part », entretien avec Olivier Dubouclez, p. 11-25.
- Amador Vega, "Valère Novarina : une théologie de la brèche", p. 26-36.
- Christine Ramat, "La théomania comique de Valère Novarina", p. 37-46.
- Nathalie Dupont, "Valère Novarina - opus incertum", p. 47-56.
- Leigh Allen, "Le rituel de la (s)cène dans quelques pièces de Valère Novarina", p. 57-66.
- Flore Garcin-Marrou, "La mise en scène de l’état de grâce dans le théâtre de Valère Novarina", p. 67-76.
- Isabelle Barbéris, "Histrions novariniens : performer dans l’absence de dieu ", p. 77-87.
- Évelyne Grossman, "Artovarina : un théâtre résurrectionnel", p. 88-96.
- John Ireland, "Terreur et théologie : Paulhan, Scarry, Novarina", p. 97-107.
- Alison James, "Distension et dispersion : temporalités dans le théâtre de Valère Novarina", p.108-118.
- Olivier Dubouclez, "Comment finir ou la prière faite au théâtre (Novarina et Augustin)", p. 119-128.