Écrivain, peintre, metteur en scène

SPECTACLE
L’Animal Imaginaire

Théâtre National de Budapest, Bajor Gizi park 1, 18 avril 2020.

« L’animal imaginaire a commencé comme une succession de variations sur des extraits de textes précédents. J’ai toujours travaillé de manière circulaire en creusant de plus en plus profondément. La variation permet de "voir les choses différemment".
Je reviens à de vieilles peintures, de vieilles pages, pour leur faire avouer quelque chose. Faites-leur dire ce qu’ils n’ont dit qu’à moitié. Le plus grand mystère de la peinture réside dans la répercussion de chaque geste. Le chemin des traces. Une nouvelle touche de couleur peut radicalement changer l’ensemble. Il en va de même pour une pièce écrite. Il faut retrouver l’acuité des mots, leur netteté, qui apparaissent parfois en changeant une seule syllabe. Le moindre mouvement peut générer une métamorphose. Une performance est comme une forêt, chatoyante et en constante évolution. Toujours "autrement".", a déclaré Valère Novarina au Théâtre La Colline à Paris, à propos de sa performance, présentée cette saison.

Cette revisitation des textes précédents nous permet d’utiliser cette performance d’invité au festival MITEM également comme un terrain pour une tentative passionnante : deux acteurs novariniens hongrois - Nelli Sz ?cs et Tibor Mészáros qui ont joué dans The Imaginary Operetta , réalisé par Novarina à Debrecen - donneront une interprétation simultanée en direct de The Imaginary Animal. Ainsi, le public pourra percevoir l’univers linguistique unique de Novarina dans une "autre" langue, cette fois le hongrois, grâce à la puissance des mots prononcés. »


Voir en ligne : https://mitem.hu/en/programme/perfo...