L’INQUIÉTUDE


publié chez P.O.L en 1993.

 
 "Cette enfance malhabile me
préparait on ne peut plus mal à la vie qui va suivre : car pour l’homme
-sachez ça ô enfants - l’enfance est très mauvaise formation."
Quatrième page de couverture.

Entrée de l’homme pour la deux dernière fois.
Alors je me suis assis et j’ai dit aux pierres : " L’action est maudite." Une sérénade me réveillait tous les soirs matinaux et j’en tombais debout la nuit jusqu’au son blanc des aubades moches. Chaque heure me disait que j’étais Jean qui Cloche.
Il y a dix-huit ans, je me suis fait construire ce petit abri. C’est ici que je viens parfois le soir écouter ma parole.
L’Inquiétude, seconde partie du Discours aux animaux, a été créé par André Marcon, dans le cadre du Festival d’Avignon à la Chapelle des Pénitents Blancs, le 12 juillet 1991, dans une mise en scène de Marc Blezinger. Reprise au Théâtre de l’Athénée du 26 novembre au 20 décembre dans le cadre du Festival d’Automne à Paris.

autres mises en scène


1996
- L’Inquiétude mise en scène Alain
Piallat, compagnie Jean Séraphin, Cave Poésie, 22- 27 novembre 1996.
1997 - L’Inquiétude conception et jeu Laurence
Vielle et Magali Pinglaut, mise en scène Daniéla Bisconti et Pietro Pizati,
compagnie Jean qui cloche, Théâtre Balsamine, Bruxelles, 8 mars 1997.
2009 - A Inquietude (deuxième partie du Discours aux animaux / Discurso aos Animais), traduction de Angela Leite Lopes, mise en scène de Thierry Trémouroux, avec Ana Kfouri, Forum Em Cena, Espaço Sesc, Brésil, Rio de Janeiro, 16 juillet 2009.

2012 L’Inquiétude conception Stanislas Roquette et Céline Schaeffer, interprétation Stanislas Roquette, mise en espace, Céline Schaeffer. Créé le 20 juillet 2012 au Festival d’Avignon dans le cadre du programme SUJETS A VIF / Avignon 2012.


enregistrements audio

Le Discours aux animaux : version pour
la scène, par André Marcon, disque compact. Édition en un seul volume des CD parus en 1988 et 1993 : L’Animal
du temps
et L’inquiétude. Auch, Tristram, 2004

 


enregistrements radiodiffusés

L’Inquiétude, Festival d’Avignon 91, France Culture,
27 octobre 1991.


vidéos

La Lumière nuit, 16 x 30 minutes, Galerie
de France, Paris, 1990. Quatre yeux filmés et douze travaux sur
palette graphique réalisés par Valère Novarina.
Première présentation au Festival des Arts électroniques
de Rennes 1988, sous le titre de Vue négative. Bande son
 : les dernières pages de L’Inquiétude par Roséliane
Goldstein.


expositions

La Lumière nuit, peintures, dessins, installation de
travaux sur palette graphique. Galerie de France, Paris, 1990. Catalogue.
Dessins, peinture, palette graphique, Galerie Willie d’Huysser,
Bruxelles, 1991. Catalogue.


à propos de : L’Inquiétude

COURNOT, Michel, "Criez, silence", Le Monde, 16 juillet
1991.

DEPRAZ, André, "L’inquiétude de l’ailleurs", Le Dauphiné,
6 février 1992.

HELIOT, Armelle, "L’Inquiétude : la fréquentation des
mots", Le Quotidien de Paris, 15 juillet 1991.

QUADRI, Franco, "L’educazione alla vita dell’eremita
Valère", La Repubblica, 29 avril 1992.