LA LUTTE DES MORTS


Inclus dans le volume Théâtre, 1989

 "Vingt-quatre chapitres, scènes, étapes, bombes d’action.
Tour de France avec cortège de boyaux, slogans, course de temps, ascensions
circulaires, mascarades du trou de science, chants de reproduction, luttes
de vide, chansons à bond, lutte des morts pour la reproduction, cortège
des gens sortant des gouffres où sont les langues en formation.
 Trente personnages par seconde, cinquante actions au centimètre, cent
kilomètres de son : aventures d’Ada Djucke, aventure de la banquière Vénitvé,
de L’Ancien Palabrais, de L’Enfant de Viande, de Doc Médic, de L’Homme
Automatique... En costumes d’actatiens, en pantalons à suicide, en char
autogène, au son du metronon, au son du diapason, ils entrent à l’envers
dans l’Usine Kuhlmann, dans l’Ugine Culmique, dans le Stade d’Action.
 Ils parlent. Langues mortes, vivantes, langues en do en ut en do en ut, dialogue des matières. A haute voix, plus vite
que la pensée. Drame dans la langue française. La scène a lieu dans le
théâtre des oreilles, les coulisses sont un trou aérien." Quatrième page de couverture.

 

Cinq mille quatre cent quatre-vingt-onze virgule. Voici l’Envers de l’Expression de L’Excelsior à Aude. La coulisse sont un trou aérien.
CHANSON PORÇIN.
"Qu’avec des pistolets on m’perce ! Qu’avec des pistolets !"
Fil de-fériste à l’orgue à couacs :
CARLUS PORTAGE.
L’instrument à la fosse !
Au fil :
ADA DJUCKE.
Le homme que le dieu perce, il le prend dans son grand sabrier, il le hisse dans son fumier.
FONCTION FRANÇAISE.
Voici l’ambule des quatre autoritaires. Faites comme si on continuait à danser !

 

La Lutte des morts, suivi de Le Drame dans la langue française, a été publié, pour la première fois, chez Christian Bourgois, en 1979.
Le Drame dans la langue française, journal de La Lutte des morts, est publié dans le recueil Le Théâtre des paroles, P.O.L, 1989.



version pour la scène

La Lutte des morts, cinq dernières
scènes, a été créé le 1er mai 1995, au Centre Culturel de Pont-Sainte
Maxence, mise en scène de Pascal Omhovère.


enregistrements

Le Théâtre des oreilles, Atelier de Création
Radiophonique de France Culture, 22 juin 1980 (Le 15 mars, les 23, 25,
26 avril 1980, Valère Novarina, seul dans le studio 110 avec ses
livres : La Lutte des morts, Entrée de l’homme de Valère
dans le Théâtre des oreilles
, Naissance de l’homme de V.,
et des instruments : piano, célesta, xylophone, violon, trompes,
contrebasse, flûte, cor, guitare, clarinette, accordéon,
voix, pieds, mains).

"Lutte de lutte" et "Mont Verbier" dans Valère Novarina, Le vrai sang, Suisse, Genève, Éditions Héros-Limite, 2006.


à propos de : La Lutte des morts

CHENETIER, Marion, "Petit débat avec La Lutte des morts", Europe, n° 880-881, août-septembre 2002, p. 134-145.

CLAVEL, André, "La Lutte des morts", Les Nouvelles
littéraires
, n°2704, 20 septembre 1979.

CORTANZE de Gérard, "La Lutte des morts", Le
Magazine Littéraire
, n°158, mars 1980.

PONCET, Henri, « La Lutte des morts », Actuels, n° 12-13, Frangy, 1980, p. 95-98.

SALVY, Gérard-Julien, "Sur La Lutte des morts", entretien avec Valère Novarina, France-Culture, 6 et 13 octobre 1979.

THIERRY, Carole, « Valère Novarina, ’La Lutte des morts’ », Opus International, n° 75, hiver 1980, p. 61.