POUR LOUIS DE FUNÈS


Inclus dans le volume Le Théâtre des paroles, 1989


 « Louis de Funès entrait tout le temps en reculant et en repoussant le jour derrière lui. Comme font les grands acteurs intelligents. Il entrait toujours les yeux fermés et le pas décidé, comme un aveugle qui sait l’espace par cœur. Louis de Funès trouvait chaque soir son chemin dans le noir avec l’exactitude des grands égarés. »


 


 


 


 


Pour Louis de Funès a été publié, une première fois, aux éditions Actes Sud, en 1986.


version pour la scène

Ainsi parlait Louis de Funès /Imigyen szola Louis de Funès a été créé le 17 avril 2016, au Festival MITEM, Budapest, Hongrie.
Mise en scène d’Adélaïde Pralon et Valère Novarina
Avec Mészáros Tibor

Pour Louis de Funès a été lu, le 19 septembre 1986, au Festival d’Avignon, par André Marcon.


Pour Louis de Funès a été joué en appartement par Pierre Ascaride en 1996 et 1997.

Pour Louis de Funès a été créé au Théâtre d'Angoulême par Dominique Pinon le 4 décembre 1998, dans une mise en scène de Renaud Cojo.

enregistrements radiodiffusés

Pour Louis de Funès, par André Marcon, mise en onde de René Farabet, Atelier de création radiophonique de France-Culture n° 691, le 6 juillet 1986.


vidéos

Pour Louis de Funès, par André Marcon, dix séquences réalisées par Jean-Paul Le Besson, production Cargo.


cinéma

Zanzibar, de Christine Pascal - court extrait de Pour Louis de Funès.
Soigne ta droite, de Jean-Luc Godard - court extrait de Pour Louis de Funès, lu par Jacques Villeret.


traductions

Per Louis de Funes, traduction italienne de Gabriella Drudi, Italie, Milan, Coliseum éditeur, 1988.

Pour Louis de Funès, extraits traduits en hébreu par Nurit Yaari, dans Le Théâtre français contemporain 1960-1992, publication du service Culturel de l'Ambassade de France en Israël, 1992.
Per a Louis de Funès, traduction catalane de Vicenç Altaio et Patrick Gifreu, Fascicule publié par le Théâtre d'Evreux à l'occasion des Rencontres Ciné-Scène 1996.
Per Louis de Funès, traduction italienne de Gioia Costa, fascicule publié par le Théâtre d'Evreux à l'occasion des Rencontres Ciné-Scène 1996.
Für Louis de Funès, traduction d’Alain Jadot, Stefani Hunzinger Bühnenverlag, 1990.
Para Louis de Funes, traduction espagnole et introduction de Fernando Gomez Grande, Espagne, Valence, Université de Valence, 1998.
Per a Louis de Funes, traduction catalane de Vincenç Altaio et Patrick Gifreu, Espagne, Barcelone, Editorial Empùries Barcelone, 1983.
Für Louis de Funès, traduction de Katja Douvier et Leopold von Verschuer, post-face de C.Bernd Sucher, « Am Anfang war das Wort », Allemagne, Berlin, Alexander Verlag, 1998.
Loui De Fiounecy, traduction russe de Katia Dmitrieva, (ouvrage publié dans le cadre du programme Pouchkine), Russie, Moscou, Edition OGI, 2001.

à propos de : Pour Louis de Funès

COURNOT, Michel, « Le pitre sur ses grands chevaux », Le Monde, 19 juillet 1986.

FONDEVILA, Santiago, « V.Novarina, o el teatro de la pasion por la palabra », La Vanguardia, 22 mai 1991.

PERRIER, Jean-Louis, « Grâce à Valère Novarina et Dominique Pinon, Louis de Funès est toujours vivant », Le Monde, 6 mars 1999.